ARABES OU AFRICAINS : QUI A AGRESSE LE PREMIER ? REPONSE A TIDIANE NDIAYE

Ndukur Kacc Essiluwa Ndao
Dans cette vidéo, ce “lugubre” historien s’attaque à l’ouvrage de l’anthropologue Tidiane Ndiaye, Le génocide voilé et à certaines thèses de l’historien Cheikh Anta Diop. Sa thèse principale est de s’interroger sur qui entre Arabes ou Africains a agressé le premier ? Après un long développement sur des aspects linguistiques pour démontrer que Tidiane n’a aucune maitrise de la langue arabe et signaler les erreurs qui en découlent, il pose l’idée que ce sont plutôt les africains qui le premier ont agressé les arabes à travers les éthiopiens qui avaient agressé la Kaaba et versé le premier sang arabe. Mieux pour lui, ce sont les africains qui sont les premiers à coloniser les arabes et ont été les premiers à attaquer les lieux de culte de l’islam.
Il insiste sur des concepts arabes, accuse Tidiane et Cheikh d’être des musulmans ou de culture arabe sur la base de leurs patronymes après avoir accusé CAD de franc maçon et contesté le fait qu’il est un panafricain. On voit bien d’ailleurs comment des thèses arabo-musulmans comme cette vidéo s’attaquent à celles de Cheikh Anta en considérant que les africains ne font que s’agripper à une brillante civilisation égyptienne et sont incapables de bâtir leur propre historicité. Voilà pourquoi, certaines thèses de Cheikh Anta Diop leur sert d’angle d’attaque pour détruire les chercheurs africains en ramènent tout à un arabisme primitif.
Finalement, il critique tout sauf l’essentiel en travestissant les faits et en confondant systématiquement les musulmans et les arabes. Il ne dit rien sur le détestable système d’esclavage arabe depuis le 6e siècle jusqu’à nos jours. Et toutes les agressions systématiques des arabes qui ont institué les eunuques (castration) au fil des siècles et décimé des millions d’africains soit pour les réduire en esclavage (y compris leurs co-religionnaires africains) soit pour leur imposer l’islam. En considérant que ce sont les africains qui sont aussi des esclavagistes. Il a absolument raison. Mais sous estimer la traite arabe, c’est un grave falsificationnisme historique pour des arabes qui ont massacré des millions d’africains au nom de leur suprématie arabe.

Bonne écoute pour vous faire votre propre idée.

0 replies

Leave a Reply

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *